Accueil

AFTC Gironde logo   Joindre l’AFTC GIRONDE   :  
TEL:  +33(0) 5  56 91 78 99
e mail:  contact@aftc-gironde.org

Trouver  ce que vous cherchez … dans ce site … Comment faire …

 

Que vous soyez:

*  famille
*  ami
*  ou vous-même victime d’un traumatisme crânien ou d’une autre cérébrolésion

Qu’il s’agisse des suites immédiates ou éloignées de l’accident

Que ce dernier soit grave ou apparemment plus bénin

  • Vous vous trouvez ou vous vous trouverez aux prises avec de nombreuses questions
  • Vous avez ou vous aurez envie de parler avec des personnes ayant vécu une épreuve similaire
  • Vous trouvez ou vous trouverez sur votre chemin des difficultés que vous n’attendiez pas
  • Vous avez ou vous aurez besoin de conseils d’orientation dans les domaines les plus variés : – médicaux et médico-sociaux – administratifs – juridiques – familiaux, sociaux, et/ou professionnels – sur la rééducation, la réadaptation et la réinsertion – sur la connaissance des structures spécialisées en fonction de l’évolution

En effet la cérébrolésion est une pathologie acquise d’évolution souvent imprévue nécessitant une adaptation pas à pas

C’est pour cela que s’est créée en 1985 à BORDEAUX la première Association des Familles de Traumâtisés Crâniens -AFTC- (lire l’historique AFTC Gironde) ; son succès s’est étendu rapidement à tout le territoire

Adhérer à une AFTC c’est profiter de l’expérience et du soutien des autres; c’est aussi mieux connaitre la cérébolésion et anticiper les difficultés

  • Tout au long des pages un clic sur un mot ou un groupe de mot écrits et soulignés en vert renvoie automatiquement à une page ou à un site correspondants ; il suffit ensuite de faire retour ( ← ) pour revenir au texte initial.
  • Un index alphabétique a été mis en place pour faciliter les recherches ponctuelles; il suffit de cliquer sur “index”  pour le trouver ou de vous servir de la liste latérale droite également traitée par ordre alphabétique.

AFTC Gironde est affiliée à l’UNAFTC, Union Nationale des Associations des Familles des Traumatisés Crâniens

 

Date de la dernière modification : 20 novembre 2020

 

Enregistrer

(Ouvert 19 654 fois, par 1 visites ce jour)

8 réflexions sur « Accueil »

  1. Bonjour
    Durant mon enfance j’ai été victime d’un traumatisme crânien et je me pose bcp de questions depuis fort longtemps. ….Sans explications encore aujourd’hui. ..

    1. N’hésitez pas à lire la page sur les traumatismes crâniens de l’enfant sur notre site ; on sait que ceux-ci peuvent laisser des séquelles imprévues; nous sommes à votre disposition pour répondre à des questions plus précises ; si vous tenez à ce qu’elles restent confidentielles vous pouvez directement écrire à contact@aftc-gironde.org
      cordialement

  2. Je suis aujourd’hui maman et même “jeune grand-mère”… Il y a 42 ans, j’avais 9 ans j’ai eu un grave accident de la route. Éjectée de la voiture, j’ai fait un vol plané de 16 mètres. J’ai atterri sur le front… dans un champ. Gros traumatisme crânien frontal avec coma de 14 heures. Avant j’étais reconnue comme enfant surdouée, après tout me semblait difficile. J’avais des absences, pendant quelques secondes je ne savais plus rien et ne reconnaissais plus personne. Cela a duré des années. Puis vers 14 ans j’ai commencé à faire des dépressions, je n’étais jamais heureuse. Comme j’ai une volonté hors norme (limite têtue) j’ai réussi à surmonter tout ça seule sans suivi médical… Ma vie a était chaotique, je me suis suicidée (sauvée de justesse) ,j’avais 30 ans 2 enfants un mari et enfin un psychiatre a pensé au trauma… Aujourd’hui ma vie est plus calme, je suis hypersensible mais je m’en sers puisque je suis créatrice.
    Parfois elle a un goût amer, mais ma joie de vivre est toujours la plus forte. Pourtant je suis certaine que si cet arbre n’avait pas croisé mon chemin ma vie aurait été plus facile, plus long fleuve tranquille…

    1. Un grand merci pour votre témoignage ; votre TC a sans aucun doute une énorme responsabilité ds les difficultés que vous avez vécues mais il y a 42 ans ce problème était presque ignoré car les TC graves décédaient presque tous avant les progrès formidables de la prise en charge sur les lieux de l’accident et de la réanimation ; de fait les TC survivants étaient trop peu nombreux pour se faire une idée des séquelles à long terme qui sont maintenant très bien connues; mais ce que vous dites est un grand encouragement pour d’autres ds votre cas et qui n’ont peut-être pas (ou plus)vos capacités de résilience. Et bravo!
      Cordialement
      PS : vos crises d’absence ont pu correspondre à des crises épileptiques type petit mal en lien avec les séquelles de l’accident

  3. Un grand merci à vous et à votre site.
    Je m’explique…
    Mon mari, 38 ans, sportif, a été victime d’un arrêt cardiaque en faisant son footing le 1èr mai 2020. Il a été retrouvé dans le fossé par un passant…

    L’anoxie cérébrale a malheureusement fait beaucoup de dégâts. Et comme visiblement de nombreux patients, après les heures sombres et angoissantes de la réanimation, les troubles du comportement sont apparus….personne ne nous écoutait en neurologie et il n’a donc bénéficié d’aucun traitement «spécifique». Il a fini par être hospitalisé sous contrainte en psychiatrie…

    Je suis médecin généraliste, j’ai pourtant été interne en centre de rééducation pendant mes études et donc déjà « sensibilisée » aux patients victimes de TC. Alors je n’ose pas imaginer ce que les autres familles doivent vivre quand je vois comment ça s’est passé pour nous…

    Grâce à vous j’ai pu trouver un centre de cerebrolésés a Limoges et mon mari a pu bénéficier d’une prise en charge vraiment adaptée.
    Il continue de faire des progrès au bout de 6 mois et demi (quand les études parlent de 3 mois pour les anoxies cérébrales, qui sont un peu différentes des TC…)

    Aujourd’hui j’ai l’envie de créer à mon tour une association pour aider les familles, permettre un témoignage et sensibiliser les gens au massage cardiaque et les professionnels aux patients cérébrolésés…

    merci à vous, qui une nuit de désespoir, en juillet, à 4h du matin m’avez donné des informations cruciales et m’avez donc permis de me battre pour faire transférer mon mari dans un lieu adapté.

    Bravo à vous tous, et merci.

    1. Merci beaucoup de votre réponse qui fera du bien à toute notre association et très bon courage à vous et à votre mari ds la voie de l’amélioration.
      Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Permanence  CHATEAU RAUZE
26 Avenue du Rauzé
33360 CENAC
Tous les Jeudis, 14 h 00 - 17 h 00
Sinon Tél : 06 61 84 21 54
gauchersylvie@gmail.com

Tous les Samedis, 14h 00 - 16h 00
Tripode Premier étage
Service de Réanimation Chirurgicale
06 82 71 53 81