Anoxies cérébrales

Les neurones sont d’une grande sensibilité au manque d’oxygène; contrairement aux autres cellules de l’organisme ils ne peuvent pas survivre à un manque d’oxygène (anoxie) au delà de trois minutes.

L’hypothermie (baisse de la température du corps) allonge un peu ce délai ; raison pour laquelle elle est souvent employée en thérapeutique  pour essayer d’en limiter  les conséquences.

L’oxygène est apporté au cerveau , comme à tous les organes, par la circulation artérielle qui se charge de ce gaz vital lors du passage du sang dans les poumons.

L’anoxie cérébrale a donc pour cause essentielle  l’arrêt complet de la circulation artérielle que l’on rencontre dans l’arrêt cardiaque quelle quand soit la cause (cf arrêt cardiaque) ; certaines situations  comme la strangulation par exemple ( criminelle ou accidentelle) peuvent aboutir à une anoxie semblable par interruption de la circulation au niveau du cou mais elles constituent l’exception.

Il existe une autre cause possible d’anoxie cérébrale dans une intoxication particulière  : celle causée par le monoxyde de carbone (CO). En effet ce gaz a une affinité 200 fois plus importante que l’oxygène pour l’hémoglobine dont il sature les sites de transport ; le sang arrivant au cerveau n’est plus oxygéné correctement provoquant éventuellement des lésions neuronales irréversibles.

 

Date de la dernière modification : 26 avril 2017

(Ouvert 250 fois, par 1 visites ce jour)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Permanence  CHATEAU RAUZE
26 Avenue du Rauzé
33360 CENAC
Tous les Jeudis, 14 h 00 - 17 h 00
Sinon Tél : 06 61 84 21 54
gauchersylvie@gmail.com

Tous les Samedis, 14h 00 - 16h 00
Tripode Premier étage
Service de Réanimation Chirurgicale
06 82 71 53 81