Le Lab’AU , site internet dédié à l’innovation sociale pour les personnes handicapées

Communiqué de presse du 25 juin 2020

Personnes âgées, personnes handicapées : lancement
du site ressource dédié à l’innovation sociale
Ce jeudi 25 juin, l’Odas met en ligne Le Lab’AU, un site internet dédié à l’innovation en faveur des personnes avançant en âge et des personnes en situation de handicap.
Un projet soutenu par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA).

Pour son lancement, le Lab’AU valorise une vingtaine d’initiatives promouvant un « habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale », alors même que Denis Piveteau et Jacques Wolfrom viennent de remettre leurs propositions sur le sujet au Premier
ministre.

Le site sera également enrichi d’initiatives sur d’autres thématiques, notamment le soutien aux proches aidants.
« Partager l’innovation sur le handicap et le vieillissement »

Le Lab’AU s’adresse à tous ceux, décideurs, professionnels, citoyens, qui portent un intérêt aux enjeux de société que constituent l’avancée en âge, le handicap et l’accompagnement de la
perte d’autonomie. Il met à leur disposition, en libre accès :
Un corpus d’initiatives inspirantes expertisées par l’Odas, géolocalisées et présentées sous forme de fiches détaillées.
Des portraits d’acteurs investis auprès des personnes âgées, de celles en situation de handicap et de leurs familles.
Une actualité de l’innovation dans le champ de l’autonomie.
Et prochainement, un extranet pour favoriser le partage de ressources, d’expériences, le développement de projets collectifs…
Les internautes ont également la possibilité de signaler en ligne toute initiative qu’il leur semblerait pertinent de soumettre à l’expertise du Lab’AU, avant une éventuelle diffusion.
« L’habitat inclusif », une première thématique au coeur de
l’actualité

L’Odas et la CNSA ont décidé de valoriser dans cette première version du site des initiatives sur l’habitat accompagné, partagé et inséré dans la vie locale dans un triple objectif : accompagner
le développement de cette nouvelle forme d’habitat, enrichir les travaux de l’Observatoire national de l’habitat inclusif et faire écho à la réflexion prospective engagée par le Conseil de la
CNSA sur une société plus inclusive, ouverte à tous.
Les 18 initiatives sur ces nouvelles formes d’habitat valorisées sur le site rendent compte de la diversité des formules expérimentées : colocation pour personnes en situation de handicap
psychique ; appartements regroupés pour jeunes adultes trisomiques ; maison de type familiale partagée entre personnes âgées souffrant d’Alzheimer…

Le Lab’AU, une expertise partagée
Le repérage et l’analyse du contenu du Lab’AU s’appuie sur le réseau des adhérents et sympathisant de l’Odas, sur des partenaires réunis au sein d’un Comité de pilotage et d’un Conseil d’orientation consultatif composé de personnalités qualifiées, d’acteurs publics et
associatifs. Tous participent à la fiabilité et à la pertinence des contenus mis en ligne.

Ces contenus bénéficient également de la double expertise de l’Odas : d’une part en matière d’évaluation de l’impact des politiques publiques, notamment celles consacrées au soutien à
l’autonomie des personnes âgées et des personnes en situation de handicap ; d’autres part en matière d’innovation, via l’expérience d’Apriles qui, depuis 2006, a analysé et diffusé 400 initiatives génératrices de transformations durables des rapports sociaux. Certaines de ces actions qui concernent par exemple les liens intergénérationnels, l’engagement des aînés dans
la cité ou la pleine citoyenneté des personnes en situation de handicap, sont également référencées sur le Lab’AU.

L’offre du Lab’AU doit s’enrichir au fil des mois de nouvelles actions innovantes, dont celles en faveur du soutien aux proches aidants.

Retrouvez le Lab’AU sur https://odas.labau.org/

L’Odas et l’autonomie
L’Odas a été créé sous forme associative en 1990, pour analyser l’action des collectivités
locales et des institutions territoriales en matière de cohésion sociale. À cette fin, il évalue l’impact des diverses politiques éducatives et sociales, consacrées notamment à la protection
de l’enfance, à l’insertion, au soutien à l’autonomie, et plus largement au vivre-ensemble. Près de 4000 élus, cadres et professionnels du secteur public comme du secteur associatif collaborent chaque année aux travaux de l’observatoire (enquêtes, recherches-actions,
expertises…) Les résultats de ces travaux, librement accessibles sur https://odas.net/ ont nourri le regard de l’Odas sur le vieillissement et le handicap : le passage à la retraite doit être valorisé comme un temps libéré au service du collectif et non pas associée à la perte d’autonomie ; l’âge ou le handicap ne peuvent pas être appréhendés seulement comme une charge pour la société, mais également comme une ressource ; les politiques en faveur de l’autonomie ne peuvent reposer uniquement sur une logique de réparation mais doivent également s’engager dans une dynamique de prévention systémique ; la capacité à agir et l’utilité sociale des personnes, quel que soient leur âge, leur handicap et leur état de santé, doivent être encouragées, comme rempart collectif contre l’isolement et la perte d’autonomie.

https://odas.net – https://odas.apriles.net – https://odas.labau.org
À propos de la CNSA

Créée en 2004, la CNSA est un établissement public dont les missions sont les suivantes :

– Participer au financement de l’aide à l’autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées :
contribution au financement de l’allocation personnalisée d’autonomie et de la prestation de compensation du handicap, concours au financement des maisons départementales des personnes handicapées, des conférences des financeurs de la perte d’autonomie, affectation des crédits destinés aux établissements et
services médico-sociaux, soutien à la modernisation et à la professionnalisation des services d’aide à domicile.

– Garantir l’égalité de traitement sur tout le territoire quel que soit l’âge ou le type de handicap, en veillant à une répartition équitable des ressources.

– Assurer une mission d’expertise, d’information et d’animation : échange d’informations, mise en commun des bonnes pratiques entre les départements, soutien d’actions innovantes, développement d’outils d’évaluation, appui aux services de l’État dans l’identification des priorités et l’adaptation de l’offre.

– Assurer une mission d’information des personnes âgées, des personnes handicapées et de leurs proches.

– Enfin, la CNSA a un rôle d’expertise et de recherche sur toutes les questions liées à l’accès à l’autonomie, quels que soient l’âge et l’origine du handicap. En 2020, la CNSA gère un budget de plus de 27 milliards d’euros.

www.cnsa.fr – www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr – www.monparcourshandicap.gouv.fr

(Ouvert 17 fois, par 1 visites ce jour)

Formations spéciales proposées par l’UNAFTC pour le site Parvis

Si cette newsletter ne s’affiche pas correctement, cliquez ici pour la voir dans votre navigateur

La lettre de Parvis

HORS SÉRIE – MAI 2021 

Chers représentants des AFTC,

bonjour à toutes et tous,

une formation spéciale vous est proposée pour mieux découvrir la plateforme Parvis, ses fonctionnalités et ses usages, travailler en mode projet et interagir dans les espaces collaboratifs pour partager expériences et expertises.

Cette formation s’articule autour de deux modules, chacun sur une demie journée, avec un accompagnement collectif et sur mesure, en groupe de 8 personnes.

En complément, vous pouvez accéder à une “master class” en sous groupes de 2 à 3 personnes pour approfondir les éléments abordés.

Module A : enjeux et fonctionnalités, les bénéfices au quotidien

• Les usages de Parvis

• Le lexique et les différents espaces

• Le e-campus

Module B : collaborer en mode projet

• Comment faire participer à distance

• Animer un groupe

• Travailler en équipe

Dates 

• 1er module (module A) : jeudi 20 mai ou jeudi 27 mai

• 2ème module (module B) : jeudi 17 juin ou mardi 22 juin

Modalités pratiques

• Ateliers pratiques de 3h30 le matin

• Organisés en classes virtuelles avec Zoom

• Formation gratuite

Inscription

Pour vous inscrire, envoyez un mail à Pierre Milh, animateur des communautés de Parvis :

 pierremilh@traumacranien.org

Contact

Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter :

pierremilh@traumacranien.org

unaftc.services@traumacranien.org

ou par téléphone : 01 53 80 66 03

Visuel de présentation de la formation

UNAFTC

Union nationale des associations de familles de traumatisés crâniens et de cérébro-lésés

89 – 93 rue Damrémont 75018 PARIS

01 53 80 66 03

secretariat@traumacranien.org

(Ouvert 16 fois, par 1 visites ce jour)

Prochaines formations proposées par l’UNAFTC

 

From: Secretariat UNAFTC

Sent: Wednesday, April 28, 2021 10:43 AM

To: UNAFTC Services

Cc: ”Emeric GUILLERMOU’ (emeric.guillermou@gmail.com)’ ; ‘ghislaine.2855@gmail.com’ ; ‘jp joly’

Subject: UNAFTC – ETS NA – Découvrez nos prochaines formations

 

Bonjour,

 

L’UNAFTC  vous propose de nouvelles formations en mai et juin prochains pour favoriser un meilleur accompagnement  des personnes vivant avec des lésions cérébrales acquises.

 

Réservez, dès à présent, ces dates dans votre agenda !

 

 

 

Inscription et renseignements

par mail : unaftc.services@traumacranien.org

par téléphone : 01 53 80 66 03

 

Télécharger le bulletin d’inscription (PDF – 100,48 Ko)

 

Retrouvez l’ensemble de nos formations

Télécharger le catalogue des formations 2021  (PDF – 3,25 Mo)

Feuilleter le catalogue en ligne (Calaméo)

En savoir plus sur le site de l’UNAFTC (page Nos formations)

(Ouvert 5 fois, par 1 visites ce jour)

Formation Paris UNAFTC 21 et 22 septembre 2020 sur les troubles du comportement du TC

 

 

Madame , Monsieur

 

L’accompagnement des personnes cérébrolésées peut être considéré comme un accompagnement complexe. Cette complexité est la manifestation des différentes conséquences de l’atteinte du cerveau, et s’accompagne souvent «  de mal adaptations comportementales » que l’on appelle troubles du comportement.

 

Les membres de votre équipe peuvent eux-mêmes être troublés par ces comportements inédits, il y a souvent une sorte d’impuissance à y faire face, alors que la volonté de bientraitance est réelle, et que le découragement peut gagner les meilleures intentions.

 

Vous souhaitez donner de nouvelles chances à une personne cérébro-lésée de retrouver des possibilités de liens sociaux par un comportement apaisé  bénéfique pour la personne, pour sa vie en institution, pour les proches aidants à domicile?

Nous vous  proposons un moment de réflexion et de partage d’expériences sur ces thématiques lors de de notre prochaine formation les 21 et 22 septembre prochain à Paris

Se renseigner auprès de l’UNAFTC

(Ouvert 64 fois, par 1 visites ce jour)
%d blogueurs aiment cette page :
Secured By miniOrange